Main menu

Travaillons autrement

Les entreprises solidaires produisent des biens ou des services ayant une forte utilité sociale et/ou environnementale. Elles peuvent agir dans différents domaines et participent à la résolution de problématiques d’intérêt général : la lutte contre le chômage, le mal-logement, le développement de l’agriculture biologique, des énergies renouvelables, la participation à l’émergence des pays en développement par l’entrepreneuriat, etc. Dans ces entreprises, les bénéfices réalisés sont majoritairement réinvestis dans leur activité.

 

     Pourquoi travailler autrement ?

L’économie sociale et solidaire regroupe des entreprises réunissant des groupements de personnes ayant pour finalité la production de biens et services à leurs membres ou à la collectivité. Les entreprises de l’ESS développent des activités en phase avec les besoins de la population et des territoires : implantation locale, développement durable, consommation responsable et circuits courts…

 

     Comment travailler autrement ?

Entreprendre et travailler autrement, c’est choisir un des trois statuts de l’économie sociale et solidaire : association, mutuelle et coopérative.

L’économie sociale en France représente plus de 220 000 établissements, 10% des salariés soit 2,4 millions d’hommes et de femmes répartis dans de multiples secteurs d’activité : la banque, le logement et l’habitat, l’assurance, l’industrie, le BTP, le tourisme, l’aide à la personne, le sport, la culture…

L’emploi solidaire a pour mission de favoriser l’implication de chacun dans le développement et l’évolution de leur région. Il réduit l’inégalité entre les habitants d’une localité. Même si certains postes demandent une compétence particulière, la contribution de nombreux organismes pour la formation sera acquise. Chaque employé solidaire devra seulement avoir la capacité d’adaptation nécessaire pour pouvoir affronter toutes les situations qui se présenteront.

 

     Cela permet de…

  • Avoir une gouvernance démocratique avec des dirigeants élus par les membres, des instances de décision collective selon le principe « une personne = une voix ».
  • Avoir la double qualité des personnes : une même personne est bénéficiaire du bien ou service produit (salarié(e)/usager/client(e)).
  • Avoir la primauté de l’objet social sur le capital.
  • Avoir une répartition encadrée des profits dégagés.

    

     TRAVAILLER AUTREMENT AVEC LE COMMERCE ÉQUITABLE

Les produits issus du commerce équitable ont clairement une utilité sociale. C’est ainsi que plusieurs entreprises dédiées au commerce équitable constituent des entreprises solidaires. Il est possible de fonder une coopérative pour distribuer des produits équitables ou une association pour promouvoir son développement.

Vous aussi, devenez un héro du quotidien :

Max Havelaar France vous propose suivre le #ESS et de participer à la campagne @MaxHavelaarFr sur Twitter.
Avec un simple retweet et un peu de solidarité, la sphère Web pourra découvrir les bénéfices
du commerce équitable chez les producteurs... à vos RT !

 

Quels Partenaires/Acteurs valorisent Travaillons autrement